Musée des sciences et de la technologie du Canada
2000 Musée des sciences et de la technologie du Canada2000 Musée des sciences et de la technologie du Canada
Lien vers plan du siteLink to EnglishLien vers communiquer avec nousLien vers la page d'accueil
À propos de la galerie
Lien vers agriculture
Lien vers aviation
Lien vers chemins de fer
Lien vers services maritimes
Lien vers ressources naturelles
Liens vers Industrie
Lien vers gens
Liens vers communication et informatique
Lien vers transports routiers
Lien vers structures
Lien vers vues pittoresques
Études Photos

Recherche dans la galerie
Liens vers galerie - accueil
Lien vers requête de photos


Bref historique du CN

En raison de l'optimisme débridé dont avaient fait preuve les constructeurs de chemins de fer du Canada, il y avait, au début des années 1900, infiniment plus de voies... que de marchandises à transporter. Par suite du ralentissement de l'immigration pendant la Première Guerre mondiale et du marasme économique qui a suivi, plusieurs grands chemins de fer canadiens se sont retrouvés dans une situation financière très précaire. Notamment pour maintenir sa cote sur les marchés financiers, le gouvernement fédéral a décidé de leur venir en aide : entre 1919 et 1923, il les a fusionnés avec les Chemins de fer du gouvernement canadien pour créer une nouvelle société d'État, soit la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada.

Il aura fallu un certain temps pour voir clair dans ce méli-mélo de voies, de services et de matériel, mais vers la fin des années 20, le chemin de fer national était sur une belle lancée, fort d'une fierté et d'un prestige renouvelés. Malheureusement, il a perdu le plus clair de son trafic pendant la Crise de 29 ; et quand il lui a fallu transporter voyageurs et marchandises en volumes gigantesques pendant la Seconde Guerre mondiale, c'est son infrastructure qui a souffert. Pendant tout ce temps, c'est le gouvernement canadien qui s'est chargé d'essuyer les importantes pertes d'exploitation annuelles de son chemin de fer.

Un vent de renouveau a toutefois soufflé après la Seconde Guerre mondiale ; on a refinancé et restructuré le CN de manière à en faire un transporteur rentable, en s'inspirant du modèle de l'entreprise privée. Quand Via Rail Canada a été créée, en 1978, le CN a cessé d'offrir des services de transport de voyageurs pour se concentrer son domaine de prédilection : le transport terrestre de marchandises et les services connexes.

En 1995, le CN a de nouveau changé de visage : il a été privatisé. Depuis, il a relevé son bénéfice, regagné la confiance des investisseurs et porté l'efficience de son exploitation à un niveau qui fait l'envie de concurrents. Il fait maintenant partie du peloton de tête des chemins de fer d'Amérique du Nord.

Une collection qui raconte l'histoire du Canada

Certaines des photographies que contient la collection du CN datent de bien avant l'époque de sa constitution. Quelques-unes remontent aux premiers temps de la photographie, dans les années 1850. Les 750 000 photographies que renferme cette collection font un bilan de l'histoire du CN en tant que société d'État ainsi que société exploitante de trains marchandises et voyageurs, d'hôtels et de centres de villégiatures, de traversiers, de navires et d'installations de télégraphie et de télécommunications.

Ces photographies constituent un témoignage visuel de l'évolution rapide du Canada, vue sous divers jours : arpentage dans la nature sauvage, fondation de villes dans des prairies auparavant désertes, transport terrestre et maritime, naissance de secteurs industriels, départ de soldats canadiens pour le champ de bataille et mise en valeur du potentiel minier des terres du Nord, pour ne donner que quelques exemples. Elles brossent un tableau unique du Canada et de ses habitants au fil des ans et de leurs déplacements en Amérique du Nord.

Beaucoup de ces photographies sont d'une qualité frappante ; pourtant, elles ont presque toutes été prises à des fins que l'on pourrait qualifier de commerciales. Il pouvait s'agir de faire la promotion des voyages, de rendre compte d'un progrès technologique ou d'un événement d'envergure, d'illustrer des articles ou, tout simplement, de remonter le moral des employés. La plupart des négatifs en noir et blanc sont de grande taille : ils mesurent 10 cm sur 12,5 cm ou plus ; quant aux transparents couleurs, la majorité d'eux sont au format 35 mm, mais certains sont plus grands.

Conscient de la valeur historique de ces images, le CN a fait don de sa collection de photographies au Musée national des sciences et de la technologie en octobre 1999. La collection a été officiellement cédée à l'État canadien au cours d'une cérémonie qui a eu lieu au Musée le 10 mai 2000. Le Musée s'est engagé à donner accès à la collection aux fins de recherche ainsi qu'à assurer la conservation à long terme de ce patrimoine visuel, au profit des générations futures.


MSTC reconnait le soutien financier du gouvernement du Canada par l'entremise des programmes de financement de Culture canadienne en ligne.

 

 

Science & Technology / Sciences & technologie

Visitez nos sites Web complémentaires :

Histoires en Images"

      La photothèque du Musée de l’aviation

© 2011 Canada Science and Technology Museum
Comments to: webmaster@technomuses.ca

Canada